Aan: Têtes de liste Namur

Agissons Ensemble pour un air plus sain à Namur

Agissons Ensemble pour un air plus sain à Namur

Mesdames et Messieurs les têtes de liste aux élections communales de Namur,

Il est de notoriété publique que nous respirons un air malsain en maints endroits de notre pays. Les gaz d’échappement des nombreux véhicules qui circulent en rue nuisent à notre santé, et en particulier à celle de nos enfants. Des choix de mobilité clairs dans notre ville/commune, accordant la priorité à la santé des résidents et de leurs enfants, peuvent faire la différence. Les élections communales du 14 octobre orienteront la politique en la matière pour les 6 prochaines années. Au cours de la prochaine législature, nous demandons à tous les partis de s’engager à traiter la qualité de l’air comme une priorité et à adapter les rues aux personnes plutôt qu’aux voitures, notamment en :
● Investissant en priorité dans des rues sûres pour les cyclistes et les piétons ;
● Améliorant les transports publics et stimulant le covoiturage ;
● Décourageant la circulation automobile grâce à un plan de circulation, une politique de stationnement durable, des zones sans voiture et des pistes cyclables ;
● Faisant preuve de clarté vis-à-vis des automobilistes, avec un plan ambitieux pour éliminer progressivement de nos rues les voitures au diesel puis à essence.
● Amenant les citoyens à un usage plus important de véhicules hybrides ou électriques. Le monde politique doit donc s'engager à adapter les besoins de bornes électriques en région Namuroise mais aussi à faire pression sur le monde de l'industrie automobile pour que: 1°) les prix de ces véhicules plus propres diminuent afin de les rendre plus attractifs au plus grand nombre et 2°) améliorer l'efficience des batteries électriques pour permettre de parcourir un nombre de kilomètres plus grands et d'avoir donc une meilleure autonomie
● Réalisant des études scientifiques pertinentes sur l'ensemble du territoire Namurois permettant de cibler de façon précise et pertinente l'ensemble des zones polluées par les différents gaz nocifs mais aussi par des taux de particules fines ou ultra-fines élevées

Waarom is het belangrijk?

Il est important d'étudier scientifiquement ce problème parce qu'il est en grande partie invisible par nous tous, citoyens namurois, qui vivons et habitons dans les villes polluées et Namur en fait partie. La présence de gaz et leurs concentrations excessives, la présence de particules fines que nous respirons et qui finissent par tapisser nos poumons sont des ennemis invisibles et difficiles à percevoir. Seules des études systématiques avec l'aide de citoyens permettront de collecter des données qui seront ensuite analysées et reportées sur carte pour enfin mettre en lumière, comme dans l'étude de Greenpeace, la cartographie du risque auquel nous sommes tous confrontés.
Parce que l'installation de centrales de mesures de la pollution sur les hauteurs de Vedrin ne permet pas de mesurer concrètement le niveau de pollution que le centre de Namur, située dans une vallée fluviatile, subit quotidiennement.
Parce qu'habitant moi même à Salzinnes, je suis plus qu'interpellé par les résultats de ces études, il est donc important de prendre à bras le corps cette problématique et d'y faire adhérer le plus grand nombre.

Namur

Categorie

Updates

2018-10-23 12:20:52 +0200

10 handtekeningen verzameld