Skip to main content

Aan: Aux ministres wallons

Pour un moratoire sur tous les projets d'extension de Liege Airport

Pour un moratoire sur tous les projets d'extension de Liege Airport

Nuisances sonores, embouteillages sur nos routes, inondations, dégâts environnementaux, l’agrandissement de l’aéroport de Bierset est une folie et un non-sens tant sanitaire que climatique.

Stop Alibaba&Co revendique auprès du gouvernement wallon qu'un moratoire soit urgemment établi sur tous les projets de Liege Airport. Ce moratoire durerait le temps mener une véritable étude d’incidence globale et indépendante. Un réel débat démocratique y serait associé pour que la population puisse se prononcer sur ces projets d'extension.

Waarom is het belangrijk?

NON À L’ARRIVEE D’ALIBABA ET A L’EXTENSION DE LIEGE AIRPORT : UNE BOMBE SOCIALE, CLIMATIQUE ET SANITAIRE

Pour s’opposer à l’agrandissement des installations aéroportuaires et à l’arrivée de la multinationale chinoise Alibaba, un mouvement de résistance citoyen a vu le jour d’abord avec le Comité Liège Air Propre (CLAP) et Watching Alibaba, et plus récemment, avec la plateforme Stop Alibaba&Co.

Pourquoi nous opposons-nous à ces projets ?

Environnement et climat :

o L’arrivée d’Alibaba, c’est environ 200 avions de jour comme de nuit et 1.500 camions supplémentaires sur le réseau routier wallon, dont le fameux échangeur de Loncin, qui, à peine élargi, montre déjà des signes de saturation aux heures de pointe ! La production de CO2 liée à l’augmentation du trafic aérien et routier anéantira tous les efforts accomplis par les Wallons pour diminuer l’émission de gaz à effets de serre. Cela est contraire à l’Accord de Paris de 2015 sur le climat et ruine tous les efforts pour limiter l’augmentation de la température moyenne à 1,5C°.
o Alors que la responsabilité de l’imperméabilisation des sols dans les récentes inondations est connue, d’immenses surfaces vont être bétonnées autour de l’aéroport au détriment de surfaces agricoles et d’espaces verts : l’équivalent de 80 terrains de foot pour Alibaba et autant pour la société logistique WEERTS à Bierset.

Santé :

o Le trafic routier et aérien est démultiplié alors que le rapport 2019 de l’agence européenne pour l'environnement (EEA) fait état de 1600 décès en Belgique en 2016 associés à la pollution de l’air (dioxyde d’azote).
o Certains riverains n’arrivent déjà pas à dormir s’ils ne ferment pas les fenêtres de leur chambre à coucher ! On imagine le cauchemar avec 2X plus d’avions en plus toutes les 24 heures et les dégâts que cela va inévitablement causer sur la santé publique (insomnies chroniques, épuisement, absentéisme au travail ...).

Économie et emploi :

o Les retombées sur l’emploi sont très incertaines et les conditions de travail seront difficiles (travail de nuit, cadences infernales, précarité des contrats…). De surcroit, une partie des emplois créés sont susceptibles d’être automatisés à moyen terme.
o De plus, nous savons que l’e-commerce, cette mondialisation des échanges, en particulier, tue les producteur·trice·s et les commerçant·e·s locaux.ales par une concurrence directe avec des produits venus de loin, moins chers, et fabriqués dans des conditions discutables. Pour chaque emploi créé dans l'e-commerce, deux ou trois sont détruits dans le commerce traditionnel.
o Et bien entendu, le coût des infrastructures sera supporté par notre portefeuille au profit d’une entreprise privée : nouvelles routes, soins de santé, etc.
o L’e-commerce est néfaste pour les budgets publics car il facilite la fraude à la TVA et l'évasion fiscale.

Urgence climatique et sociale :

o Les canicules à répétition partout dans le monde et les inondations catastrophiques que la Wallonie a vécues récemment renforcent encore notre conviction que notre modèle économique doit être abandonné au plus vite au profit d’emplois locaux et régionaux au service de la transition écologique et des besoins de base de tou.tes les citoyen.nes dans les secteurs de l’énergie, de la santé, l’agriculture, le bâtiment, le transport ferroviaire, la mobilité douce, la gestion de l’eau, la formation, l’économie sociale et solidaire. Nous ne pouvons plus accepter des investissements publics toxiques pour le climat. Un autre développement pour Liège et la Wallonie permettant de répondre aux enjeux prioritaires
d’aujourd’hui et de demain est possible.
o À l’heure où à Bristol, Madrid, Barcelone, Copenhague, Andorre, les extensions
aéroportuaires ont été arrêtées, il est temps que la Wallonie réexamine les décisions prises antérieurement, pour la plupart sans informations préalables des citoyens.nes et sans aucune étude d’incidence indépendante, globale et consultable.

Pour toutes ces raisons, nous affirmons que l’implantation d’ALIBABA à Liege Airport et tout autre projet d’extension de l’aéroport ne constituent pas un plan d’avenir crédible pour notre région. C’est pourquoi nous faisons part au gouvernement wallon et à ses partenaires (Liege Airport, Nethys, le gouvernement fédéral…) de notre totale opposition à ces projets.

Nous demandons instamment au Gouvernement wallon, avec Stop Alibaba&Co, le vote d’un MORATOIRE sur l’extension de Liège Airport et l’arrivée de la multinationale Alibaba en attendant les résultats d’une enquête publique, globale et consultable et d’un véritable débat démocratique sur un modèle de développement économique de l’aéroport compatible avec la situation climatique. Et tout cela dans les plus brefs délais !

Plus d'info sur : www.stopalibaba.com

Updates

2022-06-06 17:29:18 +0200

500 handtekeningen verzameld

2022-04-10 11:06:11 +0200

100 handtekeningen verzameld

2022-02-12 11:42:18 +0100

50 handtekeningen verzameld

2021-10-20 17:44:57 +0200

25 handtekeningen verzameld

2021-10-19 11:23:59 +0200

10 handtekeningen verzameld