• 12 van 100 Handtekeningen
    Gemaakt door Sébastien Colin
  • Pour le financement communal d'une politique globale de la mobilité dans la commune de Durbuy
    Nos régions rurales paraissent, à tort, être épargnée par la pollution atmosphérique.  Nous sommes de gros pollueurs; chauffage au bois mal maîtrisé, nombreux déplacements courts en voiture, multitudes de véhicules plus anciens, mauvaise isolation des maisons entraînant une surconsommation de mazout etc. Les particules fines et nano-particules se déplacent au gré du vent et n’épargnent pas nos poumons. Les oxydes NO et NO2 sont des polluants atmosphériques regroupés sous le terme « NOx » Ils sont une source croissante de la pollution de l'air : ils contribuent à l'effet de serre et au dérèglement climatique, sont acidifiants et eutrophisants. Ils sont devenus la principale source des pluies acides (alors que la pollution par les oxydes de soufre a régressé) et de l'acidification des eaux douces.  Les NOx proviennent essentiellement de la combustion des combustibles fossiles (par les cimenteries, les chauffages et les véhicules à moteur thermique, y compris catalysés) et de quelques procédés industriels. (production d'acide nitrique, fabrication d'engrais, traitement de surface, etc.) Il faut d’une façon urgente limiter cette pollution, à la campagne comme en ville.  Or, notre style de vie fait de nous de gros pollueurs et nous attirons de nombreux touristes qui font de même. Nous devons réagir.
    44 van 100 Handtekeningen
    Gemaakt door Bernard Adam